La naissance du projet

Maraîcher ? Mais quelle mouche l’a piqué ? Il était prof, non ?

Eh bien oui, après 25 ans à expliquer aux élèves comment poussent les plantes et comment bien se nourrir, je passe à la pratique !

Dans le même temps, comme mon père et mon grand-père, j’ai toujours cultivé des légumes « pour nourrir mes enfants ».

Et donc, après une année de réflexion, de lectures, de formations, d’entrainement… je me lance !

Au printemps 2018, le PONTAGER sort de terre.

Merci pour vos encouragements, pour le soutien de ma belle. Merci à Anne et Michel pour le champ qu’ils mettent à ma disposition à Pont (ben oui, c’est pour ça le Pontager, c’est pas une faute…).

Merci à toute l’équipe qui travaille par tous les temps pour que vos légumes poussent et soient récoltés : Vicky, Denise, Pierra, Clément, Manu, Ren, Zaza et Phil

On est partenaires !

Vous avez toujours rêvé que vos légumes sortent du jardin, pour nourrir sainement votre famille et pour « savoir ce qu’il y a dedans » ?

Oui mais …

x Pas de place   x Trop de limaces  x Pas le temps  x Mal au dos   x Pas la main verte

Une solution : le Pontager

Vous vous abonnez pendant l’hiver et, dès février, je commence à faire pousser vos légumes… pour le mois de mai. Vous êtes sûrs de ce que vous mangez, je sais ce que je dois faire pousser : on est partenaires.

On partage les risques aussi : gel, grêle, limaces et maladies !!!

Pas de panique, en cas de coup dur, des échanges entre maraichers de la région sont possibles… du naturel, en toute transparence, bien sûr.

Et concrètement ?

Le Pontager, c’est 5000 m2 de pâture à Pont, qui ont été ameublis et enrichis à l’engrais vert (avoine et trèfle) en 2017 et 3000m² à Ligneuville depuis 2019 (merci à l’hôtel du moulin !), le tout en cours de certification bio.

La culture se fait sur « planche permanente » (bande de terre de 80 cm sur 30 m). C’est une méthode permaculturelle : on améliore la structure du sol par apport de compost, on évite de le retourner.

Bien sûr, nous sommes en Ardennes ; des serres permettront la culture de légumes plus délicats : tomates, concombres, aubergines et poivrons mais aussi dattes, oranges, ananas et noix de coco… non, je déconne…